Dépêche
Accueil » A la une » Attentats de Paris : Hollande décrète l’état d’urgence et deuil national de trois jours

Attentats de Paris : Hollande décrète l’état d’urgence et deuil national de trois jours

Des attaques ont été menées dans six lieux vendredi 13 à Paris tandis que des explosions retentissaient à l’extérieur du Stade de France. Huit terroristes présumés sont morts.

Au moins 127 personnes sont décédées ce vendredi soir et 180 ont été blessées, dont 80 se trouvent « en urgence absolue » après les attaques multiples au Stade de France et à Paris, dans plusieurs arrondissements. François Hollande a déclaré l’état d’urgence. Les contrôles aux frontières vont également être renforcés. Ce samedi matin, le président de la République a annoncé trois jours de deuil national.

Sept lieux ont été touchés: les abord du Stade de France, la salle de spectacle Le Bataclan (XIe), un restaurant rue Bichat (Xe), la rue de Charonne (XIe), l’avenue de la République (XIe), le boulevard Beaumarchais (III, IV, et XIe) et la rue de la Fontaine au roi (XIe).

« C’est une horreur », a déclaré le président de la République. « Ce que les terroristes veulent, c’est nous faire peur, nous saisir d’effroi. Mais, il y a face à l’effroi une Nation qui sait se défendre, qui sait mobiliser ses forces, et qui une fois encore saura vaincre les terroristes », a poursuivi le chef de l’Etat lors d’une courte allocution depuis l’Elysée.

L’état d’urgence a été décrété en France. Une mesure qui s’applique sur l’ensemble du territoire et qui implique notamment la restriction de la circulation ou encore la fermeture des salles de spectacles ou lieux de réunion. François Hollande a également pris la décision de fermer les frontières.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !