Dépêche
Accueil » Auto & Moto » Anas Sorhmat, l’exemple du talentueux passionné

Anas Sorhmat, l’exemple du talentueux passionné

Anas Sorhmat.

Face à des sports relativement développés, tel le football, la boxe ou un peu moins l’athlétisme, il y a bien les disciplines mécaniques, qui sont timidement présentes au niveau national.

Alors que certains jeunes espèrent briller dans des championnats, évoluer et atteindre pourquoi pas des compétitions internationales, la dure réalité de cette pratique à l’échelle nationale brise rapidement leur volonté, surtout si le milieu de ces jeunes passionnés n’est pas des plus favorables.

Anas Sorhmat, jeune Casablancais de 25 ans et motard depuis son jeune âge. Il laisse tomber ses études d’ingénierie, pour poursuivre ses études en Amérique, sauf que le destin en a décidé autrement, et Anas se retrouve 2 ans après, sur les plus grands circuits à titiller les meilleurs pilotes américains. «J’y suis allé pour étudier, sauf qu’à deux semaines de mon arrivée je me retrouve dans un Track-Day (roulage libre sur piste), sur une moto de location… les Track-Days se succèdent, mon niveau évolue et je laisse les études de côté, consacrant tout mon temps à la course», déclare Anas.

Le rêve au bout des doigts
Dans une volonté pure d’évoluer et de se faire plaisir, Anas rejoint le championnat novice en catégorie des 600cc, où il décroche la 2ème place du podium lors de sa première course officielle. Une réalisation qui lui a permis de gagner la confiance de certains acteurs dans le monde de la moto américain, pour un soutien jusqu’à la fin de la saison et une réalisation d’une honorable 4ème place au classement général. Suite à cette réussite, le jeune pilote marocain accède au championnat “Expert” du côté Ouest des Etats-Unis, et dispute en même temps, les catégories des 600cc et 750cc, un choix difficile et surtout coûteux, mais qui a permis à notre jeune pilote de grimper les échelons rapidement. Son objectif est vite atteint grâce à une saison qui se déroule à merveille, le titre de vice-champion en 600cc et la 3ème place au classement général des 750cc lui ont permis de décrocher une si précieuse place à l’ultime championnat américain MotoAmerica.

Plus que 5 mois devant Anas, pour atteindre le haut niveau des pilotes participant à la saison prochaine, dont des ex-champions MotoGP ou d’autres pilotes SBK. «La saison prochaine, est pour moi une saison d’adaptation, et je me vois encore aux MotoAmerica la saison 2019, en visant cette fois-ci, les premières places du classement.»

Le souci que rencontre tout pilote est bien celui du sponsoring, alors qu’il était soutenu durant les saisons précédentes par un organisme de location de motos de course, faisant office du Team accompagnateur, la participation aux MotoAmerica exige bien plus de moyens.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !