Dépêche
Accueil » Culture » AMINE RADI un jeune humoriste marocain qui perce

AMINE RADI un jeune humoriste marocain qui perce

amine-radi

Le rire en partage

Amine Radi se démarque par  son insouciance et son aspect  humble. À 21 ans, ce Marocain  originaire de Casablanca s’est  déjà fait un nom sur la toile. Son parcours  a débuté avec un téléphone à la main,  essayant de faire rire ses amis comme à  son habitude, sans penser à en faire une  vraie carrière. Aujourd’hui, il se retrouve  devant des publics entiers à faire son oneman-  show (le dernier à Casablanca datant  du vendredi 17 juin). Plus déterminé que  jamais, il a des objectifs en tête, il confie  qu’on ne finit jamais d’apprendre, c’est  pour cela qu’il fait des cours de théâtre  privés à Paris, la ville où il étudie.

Cet humoriste veut dégager de l’énergie, il  ne connaissait personne dans le domaine,  n’avait aucun partenariat. Il a persévéré  jusqu’à pouvoir exporter l’humour marocain  à travers ses sketchs en Roumanie,  France ou encore Tunisie et dans à peu  près 500 vidéos sur ses réseaux sociaux.  Malgré son jeu en langue française, il  impose fortement la langue arabe et son  imprégnation de Casablanca, toujours en  essayant de lever plus haut le drapeau du  Maroc, et ce à travers plusieurs pays.

D’après lui, le plus difficile a été de jouer  devant le public marocain, devant ses  amis, sa famille ainsi que des gens qu’il  a côtoyés toute sa vie, et qui sont d’ailleurs  sa première source d’inspiration. Il  a fait part de son trac sur scène et après  quelques minutes, il s’est révélé être le  comédien que l’on voit derrière son écran. Ce spectacle a fini par dégager un aspect  intimiste pour lui, il s’est senti très bien, il  était dans son élément.

Toujours diversifier
Amine a toujours eu cette envie de partager  des sujets sur la société maghrébine.  Mordu d’actualités, il développe ses vidéos  sur une idée générale pour récréer du  particulier, tout le reste n’est qu’improvisation.  Il aime l’humour engagé et s’engage  auprès de son public pour toujours diversifier,  au gré des pays et au gré de la vie  quotidienne de chacun.

Le podcaster explique qu’il procède en  rodage, ses vidéos sont un premier face-àface  avec le public, le sketch est beaucoup  plus travaillé et prend plus de temps à préparer.  Il confirme que malgré les conditions  de travail parfois très fatigantes, tout ces  moments restent un pur plaisir. Il explique  que le plus difficile de son passage de  derrière son écran à la scène, devant un  public était de ne pas pouvoir se corriger,  qu’il était donc en direct. Malgré cela, le  comédien indique que ce passage reste  un progrès considérable dans sa carrière, la scène était l’un de ses objectifs, un de  ses rêves. Amine fut un élève studieux au  lycée Lyautey, aujourd’hui il étudie à Paris.

Avec sa licence en comptabilité dans la  poche, il pense à intégrer une première  année en master de la même filière. Un  parcours prestigieux prouvant ses capacités,  il s’adonne énormément à ses études,  ce qui ne lui permet pas d’être au sommet  de ses capacités dans le domaine de l’humour.  Il assure que le jour où il sera entièrement  dévoué à sa passion, il ira encore  plus loin, «Je serai un autre Amine Radi».  L’esprit de partage est une évidence pour  lui, il conseille à tous ceux et celles qui  veulent arriver au bout de leurs rêves de  tout simplement y croire, il affirme qu’il y  aura toujours des personnes qui seront là  à décourager, il faut continuer à se battre  pour ce qu’on aime. «Ce ne sont ni les plus  forts, ni les plus intelligents qui réussissent  dans la vie, ce sont ceux qui luttent pour  leurs rêves».  Sa signature: le hashtag #vadormirva qui,  pour lui, n’est que le début d’une longue  carrière.

Hiba Yaquot

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !