Dépêche
Accueil » A la une » Amara et Zarrou reçus à Abidjan par le président Ouattara

Amara et Zarrou reçus à Abidjan par le président Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu, lundi à Abidjan, une délégation marocaine conduite par le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, et le président du directoire de Marchica Med, Said Zarrou.

Au cours de cette audience, à laquelle a pris part l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, la partie marocaine a briefé le président Ouattara et des membres du gouvernement ivoirien, sur l’état d’avancement du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody.

Les deux parties ont également évoqué plusieurs autres chantiers inscrits dans le cadre de la coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Dans une déclaration à la MAP, M. Amara a indiqué que les entretiens avec le président Ouattara ont permis de présenter au chef d’Etat ivoirien ainsi qu’aux ministres présents, plusieurs aspects relatifs à ce chantier d’envergure et à l’avancement de ces travaux.

Selon le ministre, c’était également une occasion pour évoquer plusieurs questions en vue d’optimiser davantage le cours des travaux.

Dans une déclaration similaire, M. Zarrou a affirmé qu’il s’agit, à l’occasion de cette audience et à travers une visite de chantier effectuée mardi, de « voir comment donner un grand souffle à ce projet dont les travaux avancent déjà à une cadence considérable ».

Avec la partie ivoirienne, « on va plancher sur le volet relatif au développement de la Baie de Cocody comme stipulé par la Convention relative à ce projet, signée devant les deux Chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Ouattara », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Zarrou a souligné, qu’au-delà de la Baie de Cocody, « nous menons aussi des réflexions sur le projet d’ouverture de l’embouchure de la ville de Grand Bassam (35 km d’Abidjan), de sorte à servir non seulement à la recirculation des eaux mais aussi pour que cette ville profite pleinement de la consistance de ces travaux ».

« C’est pour cela qu’on examine la mise en place d’un port de plaisance et un autre de pêche, a-t-il expliqué. « Des réflexions sont également menées pour réhabiliter cette ville classée patrimoine de l’UNESCO », a-t-il poursuivi, faisant savoir que le volet réhabilitation commence déjà à « intéresser les bailleurs de fonds pour des financements mais aussi des dons ».

C’est dire, somme toute, que « les deux parties travaillent ensemble, non seulement sur la facette technique mais aussi sur les volets financier, institutionnel et de réhabilitation du patrimoine, d’après M. Zarrou.

Il a, pour conclure, affirmé que les deux Chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Ouattara ainsi que les deux gouvernements, oeuvrent ensemble pour réussir tout ce que les deux pays ont entamé à la Baie de Cocody, sur la lagune d’Ebrié et par rapport à tout ce qui se fait dans les autres secteurs enregistrant une dense et fructueuse coopération bilatérales.

Côté ivoirien, ont assisté à cette audience, le ministre, secrétaire général de la Présidence ivoirienne, Patrick Achi, le ministre des infrastructures économiques Kouakou Koffi, le ministre de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme, Claude Isaac Dé et le ministre ivoirien de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !