Dépêche
Accueil » A la une » Algérie: Trois hommes armés tués près de la frontière tunisienne

Algérie: Trois hommes armés tués près de la frontière tunisienne

© ph : DR

© ph : DR

Trois hommes armés ont été tués, lundi, dans une opération menée par l’armée algérienne près de la frontière tunisienne, a indiqué le ministère de la défense nationale. Les trois hommes armés ont été tués lors d’une opération qualifiée « de qualité », et qui est « toujours en cours », dans la région Bir El Kassira dans la wilaya d’El oued (nord-est d’Algérie), a précisé le ministère dans un communiqué. L’armée algérienne a indiqué avoir saisi également « quatre pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, trois grenades, six chargeurs de munitions et 250 balles ».

Il y a une semaine, deux hommes armés ont été tués dans la même wilaya et en Kabylie, quelques jours après le déploiement des troupes algériennes dans des opérations d’envergue à Tizi-Ouzou, et dans la région El Oued (nord-est), proche de la Tunisie, où des missiles sol-air « Stinger » ont été saisis dernièrement. Des médias locaux ont rapporté récemment que l’état d’alerte a été relevé en Kabylie et à Tipaza, non loin de la capitale, sur la base de renseignements fournis par des présumés terroristes arrêtés au sujet de projets d’attaque contre des édifices officiels et des cibles militaires. La région kabyle connait toujours une importante activité des groupes armés, retranchés dans des zones montagneuses difficiles d’accès.

Un kamikaze a été neutralisé, jeudi dernier, dans la localité de Maatkas, à une vingtaine de kilomètres au sud de Tizi-Ouzou, avant de faire actionner une ceinture d’explosifs contre un commissariat de police. Depuis quelque temps, les plus hauts responsables de l’Etat ont multiplié les avertissements sur l’ampleur des menaces sécuritaires, alors que l’opposition considère cette levée de boucliers comme une nouvelle tentative de faire taire les voix discordantes.

Une attaque à la roquette a visé, le 18 mars courant, une installation gazière, située dans la localité de Krechba près de Ménea, dans la wilaya de Ghardaïa (près de 875 Sud d’Alger). Cette opération avait rappelé l’assaut meurtrier de Tinguentourine en janvier 2013, quand un commando armé de 32 individus avait retenu en otage des centaines d’employés de ce complexe gazier. Quarante employés de dix nationalités et 29 hommes armés ont été tués dans l’assaut donné par les forces spéciales algériennes pour libérer les otages.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !