Dépêche
Accueil » A la une » Algérie: un militant Amazigh en danger de mort après plus de 100 jours de grève de la faim

Algérie: un militant Amazigh en danger de mort après plus de 100 jours de grève de la faim

Kamal-Eddine Fekhar – © ph:DR

Emprisonné par la junte algérienne depuis 2015, le militant Amazigh Kamal-Eddine Fekhar est en danger de mort après plus de 100 jours de grève de la faim, avertit son avocat, Me Salah Dabouz. Ce dernier, qui préside par ailleurs la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), a révélé dans des déclarations aux médias algériens que M. Fekhar avait « beaucoup souffert, dimanche [9] et lundi [10 avril 2017], et qu’il pensait que c’était la fin. » « Le Dr Kamal-Eddine Fekhar souffre d’hépatite C et d’une infection des voies    urinaires, a-t- il précisé. Il m’a dit qu’il avait besoin d’un traitement spécial et qu’il craignait qu’ils le laissent mourir sans être libéré pour être en mesure de prendre le traitement qui lui convient. »

Samedi 15 avril 2017, une marche de soutien à M. Fekhar devait être organisée de la capitale de l’Algérie, Alger, à l’hôpital de Laghouat, où le militant Amazigh se trouve. Quelque 400km séparent les deux villes.

Pour rappel, M. Fekhar est issue de la communauté Amazighe de la région algérienne du Mzab et avait été arrêté avec une vingtaine d’autres personnes suite à de larges manifestations contre la discrimination de la junte algérienne à l’encontre des populations Amazighes d’Algérie.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !