Dépêche
Accueil » Agenda » Agenda culturel N°1118

Agenda culturel N°1118

Le 20 mai 2015

ali-benmakhloufRencontre
Avec Ali Benmakhlouf,  autour de la philosophie
La librairie Kalila wa Dimna, à  Rabat, organise le mercredi 20 mai  2015 à 18 h une rencontre avec  le philosophe Ali Benmakhlouf.  Professeur de philosophie dans  les universités françaises, Ali Benmakhlouf  est l’auteur d’une trentaine  d’ouvrages sur tous les sujets  qui font débat dans la vie intellectuelle  et culturelle: l’identité, la  raison, le droit, la logique, les institutions,  la politique, l’art…Sur l’histoire  de la pensée arabe, il jette un  regard neuf, pour la “désenclaver”,  en montrer la richesse et la modernité.  Benmakhlouf est président du  Forum de Fès, qui organise chaque  année des rencontres entre penseurs  et artistes du monde entier,  fidèle en cela à sa conception de  l’intellectuel comme “relais”, ou  comme “passeur”.
[divide width= »short »]

Le 23 mai 2015

Marionnettes
“La p’tite fille qui aimait  le rouge”
La Fondation ONA, en partenariat  avec la compagnie Chadill’Art,  organise le spectacle de marionnettes  “La p’tite fille qui aimait  le rouge<” (pour enfants à partir  de 7 ans). Cet événement aura  lieu le samedi 23 mai 2015 à 16h  à la Villa des Arts de Casablanca.  Synopsis: Au début, on ne voit pas  la petite fille, mais on sait qu’elle  est là. On l’entend… Elle soupire,  elle murmure, elle appelle, elle rit,  elle cherche, elle demande, elle  attend… dans sa petite demeure,  toute seule, d’où elle ne peut  sortir. “Dehors, c’est dangereux”  lui dit sans cesse sa mère qui tisse  du fil rouge à longueur de journée.  Souvent, elle lui demande de jouer  avec elle. “Je n’ai pas le temps”,  lui dit-elle sans cesse, “je dois finir  mon ouvrage.” Alors la petite fille  attend et attend toujours que sa  maman ait fini son ouvrage pour  jouer avec elle…
[divide width= »short »]

Le 19 mai 2015

Théâtre
rouge-tarbouche“Le rouge du tarbouche”  de Abdellah Taïa
L’Institut français du Maroc et la  Bibliothèque des livres vivants  présentent la pièce de théâtre “Le  rouge du tarbouche” de Abdellah  Taïa le mardi 19 mai 2015 à 20h, à  la Salle Gérard Philipe de l’Institut  français du Maroc à Rabat. Mise en  scène par Frédéric Maragnani, la  pièce est interprétée par Polydoros  Vogiatzis. Conçu par le metteur  en scène Frédéric Maragnani,  directeur de la Manufacture Atlantique  à Bordeaux, La Bibliothèque  des livres vivants est un projet de  littérature orale pour tous. Un acte  théâtral qui donne à entendre des  textes forts, emblématiques de la  littérature classique ou contemporaine;  un concept original dans  lequel le comédien devient le  porte-parole du livre pour mieux  en restituer sur scène l’essence et  la singularité littéraire. Présenter  La Bibliothèque des livres vivants  au Maroc est aussi “prétexte” à  donner vie à un livre d’un auteur  marocain.
[divide width= »short »]

Jusqu’au 7 juin 2015

Exposition
nawal-sekkatPeintures et sculptures,  de Nawal Sekkat
Depuis le 13 mai 2015, l’artiste  plasticienne Nawal Sekkat expose  ses oeuvres récentes à la galerie  Bab Rouah, à Rabat. L’exposition  se poursuivra jusqu’au 7 juin 2015.  Hormis son parcours artistique  très riche et ses créations inédites,  Nawal Sekkat n’est pas seulement  une femme peintre et sculpteur  car son action déborde beaucoup  le seuil de son atelier où elle  construit patiemment son oeuvre.  Elle est, en effet, aussi connue  pour avoir participé à la création  d’un important groupe d’artistes  marocains en comptant parmi les  membres fondateurs, en 2006,  d’Ambre Maroc reliée à Ambre  internationale et en 2014 du centre  d’art Ambre Art Center. Fidèle  à son tempérament, pour cet  événement à Bab Rouah, Nawal  invite 7 femmes d’action qui sont  une valeur ajoutée pour la scène  culturelle marocaine: Leila Faraoui,  Nezha Sadik, Samira Maghdad,  Nadia Essalmi, Najat Nerci, Majida  Chahid.
[divide width= »short »]

Le 17 mai 2015

Concert
musique-arabe-andalouseMusique arabe andalouse:  Abnaa El Boughaz à Tanger 
Le 17 mai 2015 à 16h, les amateurs  de musique arabo-andalouse ont  rendez-vous avec un concert du  groupe “Les fils du détroit” à la  Salle Beckett de l’Institut français  du Maroc à Tanger. Depuis 1987,  ces musiciens, à la porte du  Musée de la Kasbah de Tanger,  font entendre la musique arabeandalouse.  Dans ces quinze mètres  carré, ils stoppent le temps. Avec  un verre de thé on goûte alors  la culture tangéroise ancestrale.  Avec une authenticité unique et  totale, les musiciens, déjà assez  âgés, partagent leur érudition et  le plaisir de jouer ces belles mélodies.  Ce concert rend hommage à  ces musiciens et en ces temps de  défense du patrimoine immatériel  souhaite défendre la pérennité de  ce projet.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !