Dépêche
Accueil » Economie » Addoha entend rester leader de l’immobilier au Maroc

Addoha entend rester leader de l’immobilier au Maroc

Anas Sefrioui. - © DR

Anas Sefrioui. – © DR

Maîtrise des coûts et investissement plus raisonnable

Mardi 7 avril 2015, le groupe Addoha a organisé sa première  conférence de presse depuis que la crise de l’immobilier a  subi une véritable onde de choc sur l’activité des grands  groupes dans ce secteur. D’emblée, le président du groupe, Anas  Sefrioui, se veut rassurant: «Certes, notre entreprise a eu une  baisse d’activité commerciale en 2014, mais il n’y pas lieu de  s’alarmer puisque les années à venir sont très prometteuses». «Les  statistiques officielles parlent d’un déficit en logements au Maroc  de plus de 600.000 unités et chaque année, ce déficit s’accroit de  100.000 unités supplémentaires», ajoute-t-il.
Le patron du groupe, qui, contrairement aux rumeurs, a annoncé  son intention de rester aux commandes d’Addoha, dénie avoir  jamais pensé un seul instant à “quitter le navire” et confirme  sa volonté de donner un nouveau souffle au groupe. D’où le  lancement, il y a quatre mois, d’un plan génération cash. Comme  son nom l’indique, ce plan a pour but de générer du cash pour  faire face aux problèmes de trésorerie du groupe. Le principe de ce  plan, comme l’a expliqué si simplement Anas Sefrioui, consiste à  stabiliser le rythme des projets immobiliers engagés par Addoha.  Depuis son lancement en février 2015, ce plan a permis au groupe  de réduire son endettement, qui passe de 80 à 74% des fonds  propres. Ce pourcentage varie entre 120 et 140% à l’étranger.  L’idéal pour les entreprises qui jouissent d’une santé financière  saine doit être de 33%. «Nous allons pouvoir atteindre ce taux avec  une grande maîtrise des coûts et une politique d’investissement  plus raisonnable», promet M. Sefrioui.
En revanche, ce dernier exclut toute volonté du groupe de céder des  terrains fonciers pour réduire sa dette. Addoha dispose aujourd’hui  d’une importante assiette foncière composée de 5.000 hectares un  peu partout au Maroc

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !