Dépêche
Accueil » A la une » Un accord pour l’étude de faisabilité de l’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal

Un accord pour l’étude de faisabilité de l’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal

Accord-etude-interconnexion-electrique-maroc-portugal

Un accord relatif à la réalisation d’une étude de faisabilité du projet d’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal a été signé jeudi à Lisbonne.

Signé par le directeur de l’Electricité au ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Mohamed Hajroun, et le directeur général de l’Energie et de la Géologie au ministère portugais de l’Energie, Carlos Almeida, cet accord vise à lancer un appel d’offres en vue de la réalisation d’une étude de faisabilité technique et économique de l’interconnexion entre les deux pays.

L’accord a été signé à l’issue de la 3ème réunion du groupe de travail chargé du pilotage du projet, en présence notamment du secrétaire d’Etat portugais à l’Energie, Jorge Seguro Sanches, et de l’ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Karima Benyaich.

D’une capacité d’environ 1000 mégawatts, ce projet qui permettra aux deux pays d’échanger de l’électricité, avait fait l’objet d’un mémorandum d’entente entre Rabat et Lisbonne lors de la Haute commission mixte maroco-portugaise, qui s’est tenue l’année dernière dans la capitale portugaise.

M. Sanches a souligné à cette occasion qu’il s’agit d’un pas très important sur la voie de la concrétisation du projet d’interconnexion électrique qui permettra aux deux pays d’échanger non seulement de l’énergie mais aussi des expériences et des expertises.

« Ma présence aujourd’hui à cette cérémonie de signature vise à réaffirmer la volonté politique du gouvernement portugais d’aller de l’avant dans son partenariat avec le Maroc concernant le projet d’interconnexion », a affirmé M. Sanches dans une déclaration à la MAP.

Dans ce sens, le responsable portugais a formé le souhait de voir le projet se concrétiser et l’interconnexion devenir une réalité.

Il a par ailleurs souligné que le Maroc, qui accueillera la prochaine édition de la COP, joue un rôle central dans le débat autour des questions de l’environnement, les changements climatiques et les énergies renouvelables.

De son côté, Mme Benyaich s’est félicitée de la signature de cet accord qui vise à évaluer les retombées de ce projet ambitieux, soulignant par la même que le Maroc accorde une attention particulière au secteur de l’énergie notamment en ce qui concerne les énergies propres.

Elle a de même mis l’accent sur la qualité des relations de coopération entre le Maroc et le Portugal dans différents domaines.

Outre M. Hajroun, la délégation marocaine était composée de Abderraouf Benabou de la Direction de l’électricité, et de Brahim Oumounah et Abdellah Kabiri de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !