Dépêche
Accueil » Dernière minute » Pourquoi Abdelkrim Benatiq a réuni une centaine de jeunes MRE à Ifrane ?

Pourquoi Abdelkrim Benatiq a réuni une centaine de jeunes MRE à Ifrane ?

Après les forums des compétences marocaines et des avocats marocains de l’étranger, le ministère des MRE a organisé l’université d’hiver pour les jeunes marocains vivant à l’étranger.

On ne le dira jamais assez, Abdelkrim Benatiq a de la suite dans les idées. Multipliant les initiatives depuis qu’il a été nommé ministre des MRE et des Affaires de la migration, l’opinion publique commence à voir une vraie stratégie mise en place et déclinée en plusieurs axes. Il y avait la rencontre à Tanger des compétences marocaines de l’étranger, les  30 septembre et 1er octobre 2017, suivie du forum des avocats marocains installés un peu partout dans le monde, tenu à Agadir les 24 et 25 novembre 2017 et ce long week end du 21 au 24 décembre à Ifrane et qui a regroupé 101 jeunes marocains, des étudiants pour la plupart et venant d’une vingtaine de pays qui ont débattu du thème du vivre ensemble. Plusieurs intervenants marocains, des universitaires notamment ont encadré les axes des débats et des ateliers ont eu lieu autour de la thématique globale du forum.

L’intervention jeudi soir de Driss El Yazami, président du CNDH et du Conseil consultatif des Marocains de l’étranger a donné un éclairage assez précieux sur la notion du Vivre ensemble et de l’intégration des immigrés dans leur pays d’accueil.
Mais au delà des débats, des interventions des uns et des autres, une question saute aux yeux. Pourquoi une telle rencontre ? M. Benatiq l’a expliqué dans son intervention d’ouverture et dans les diverses rencontres en marge de l’université. Pour lui, rassembler 101 jeunes et leur parler des problèmes du Maroc, de ses réalisations et de ses chantiers, leur parler aussi des failles et défaillances, c’est leur permettre de se prémunir contre les propagandes anti-marcoaines, c’est leur donner envie de vouloir contribuer à l’essor en marche de leur pays avec ses grands projets structurants, en termes d’infrastructures mais aussi en terme de réforme institutionnelle…

« Il y a eu d’autres universités organisées par le passé au profit des jeunes MRE. On doit maintenant rencontrer par groupe les bénéficiaires de ces rencontres pour voir avec eux ce qui a changé depuis et ce qui reste à faire. Egalement voir avec eux les actions qu’ils ont entreprises ou comptent entreprendre pour défendre leur pays. Les 101 jeunes réunis à Ifrane constituent un relais extraordinaire pour défendre la marocanité du Sahara partout où ils se trouvent. A nous de leur fournir les arguments qu’il faut… Bientôt, on passera à une poignée d’universités par an. Et surement à partir de ce vivier de jeunes, le Maroc défendra mieux ses intérêts dans le monde », dixit M. Benatiq.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !