Dépêche
Accueil » A la une » Le 22è Festival de Fès s’achève sur la voix de la diva de la chanson arabe Samira Bensaid

Le 22è Festival de Fès s’achève sur la voix de la diva de la chanson arabe Samira Bensaid

CREDIT PHOTO: DR

CREDIT PHOTO: DR

Le 22-ème Festival de Fès des musiques sacrées du Monde s’est achevé samedi sur la voix envoûtante de la diva de la chanson arabe Samira Bensaid qui a offert à un parterre de fans de tout âge venu à Bab Al Makina, des florilèges de son répertoire musical très riche en rythmes entraînants et en mélodies langoureuses.

Samira Bensaid a réussi, au cours de cette soirée mémorable, à enflammer un public assoiffé en interprétant avec brio et spontanéité ses grands tubes connus mondialement, à l’instar de « Al Ghani Baad Youmine », « A’al Bal » , « Youm Wara Youm », «Maazloum», « Waadi ».

Ce concert de clôture du 22-ème Festival initié par la Fondation ‘’Esprit de Fès’’, a permis à la chanteuse marocaine de réaffirmer sa position d’icône dans le monde arabe, et raviver l’amour que ses fans ont pour elle.

« C’est un honneur pour moi de participer pour la première fois au grand Festival des Musiques sacrées du Monde à Fès, une cité ancestrale et un musée à ciel ouvert connue pour le brassage des cultures et les échanges entre des personnes de différentes religions et de toutes les contrées », a déclaré Samira Bensaid à la MAP avant de monter sur scène.

Et d’ajouter que ce soir elle va chanter pour la paix et l’amour et partager sa joie et sa fierté avec son public.

Native de Rabat, Samira Bensaid a commencé sa carrière artistique à l’âge de 9 ans lors de l’émission Mawahib de feu Abdenbi Jirari.

En 1980, elle représente le Maroc au concours Eurovision à La Haye avec la chanson « Bitaqat hob ». En 1985, la diva sort l’album « Al Gani baad youmine » qui marque un tournant dans l’histoire de la musique arabe des années 80.

En 2003, elle obtient le « World Music Award » en tant que Best Arabian singer dans la catégorie Afrique-Moyen Orient pour les ventes de son disque « Youm wara Youm ».

En 2006, elle interprète une nouvelle chanson en anglais, français et arabe pour la Coupe d’Afrique des Nations, qu’elle chante lors de la cérémonie d’ouverture de la compétition au stade du Caire.

Samira Bensaid connue pour sa discographie compte un patrimoine riche et innovant alliant le classique et l’influence de la musique occidentale, a été récompensée à plusieurs reprises comme meilleure artiste arabe.

Par ailleurs, le festival a également connu l’introduction d’un nouveau concept, consistant à dédier, dorénavant, chaque édition à un pays ami. Cette année le choix a été porté sur l’Inde pour son histoire millénaire et la foisonnante diversité de ses cultures.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce 22-ème festival de Fès des musiques sacrées du monde, organisé autour de la thématique des « Femmes fondatrices », s’était ouvert le 6 mai avec une soirée artistique intitulée « Un ciel plein d’étoiles ».

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !